Système de dossier médical électronique

http://en.prescott-russell.on.ca/news/what_s_new/shared_electronic_medical_record_system

Les CUPR et l’HGH en partenariat par le biais d’un système de dossier médical électronique

Hawkesbury, le 11 mai 2020 – Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) sont fiers d’annoncer leur récent partenariat avec l’Hôpital général de Hawkesbury (HGH) par le biais d’un partage du système de dossier médical électronique.

EpicCare Link est le système de dossier médical électronique utilisé par six établissements de soins de santé dans l’Est ontarien. Avec ce système, la Résidence Prescott et Russell peut consulter les dossiers électroniques médicaux de ses patients hébergés dans des instituts de santé comme l’HGH. Ce puissant réseau de santé numérique utilise les dernières technologies pour sécuriser, organiser et consulter les dossiers des patients, tout en protégeant leur confidentialité.

« L’accès au système nous permet de consulter, en direct, le dossier médical de nos résidents qui seraient admis à l’HGH. Dans un même temps, le partage de nos ressources nous permet d’uniformiser nos plateformes digitales, ce qui assure une meilleure communication et une meilleure dynamique entre les deux instituts », explique Alexandre Gorman, administrateur de la Résidence Prescott et Russell. « EpicCare s’est déjà avéré extrêmement utile et pertinent lors de la pandémie de COVID-19, notamment en ce qui concerne le transfert des patients entre nos deux établissements. »

Ce partenariat souligne la première entente officielle entre la Résidence et l’HGH, ce qui crée un rapprochement entre les deux organisations dans l’optique du nouveau modèle d’équipes de santé régionales proposé par la Province de l’Ontario.

La Résidence Prescott et Russell sera parrainée par l’HGH afin de faire partie de l’Alliance Atlas, qui regroupe l’Hôpital général de Hawkesbury et district, l’Hôpital Victoria de Renfrew, l’Hôpital St. Francis Memorial, l’Hôpital d’Ottawa, l’Équipe universitaire de santé familiale de l’Hôpital d’Ottawa, et l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa.

Préposées devant des écrans d'ordinateur à consulter de l'informations au sujet de leur patient