PiiComm - Un succès construit sur l’opportunité

Shawn Sicard, président du conseil d'administration, PDG et fondateur ainsi que Shawn Winter, président, de l'entreprise PiiComm
De temps à autre, ressort du lot une histoire d’entreprise à succès qui ne peut qu’inspirer l'entrepreneur en chacun de nous de créer, de persévérer ou simplement d'améliorer.

Le conte de PiiComm et son succès est une de ces histoires.

Issu de modestes débuts en 2007, PiiComm emploie aujourd'hui plus de 70 personnes réparties dans trois établissements, dont deux situés ici, dans Prescott et Russell.

« Nous avons commencé au sous-sol de la maison de mon associé - Shawn Sicard, président du conseil d'administration, PDG et fondateur - ici même à Plantagenet. Nous avons travaillé ensemble pour une grande entreprise de télécommunications et il a saisi l’opportunité de lancer une nouvelle entreprise », a expliqué Shawn Winter, président de PiiComm.

Le mot clé ici est « opportunité » - terme qui définit le succès de PiiComm, une réussite qui découle de l’habileté de la compagnie à observer les besoins des autres entreprises pour croitre confortablement.

« Malgré toutes les bonnes choses que nous avons accomplies avec la technologie sans fil chez notre employeur précédent, il y avait encore des lacunes au point de vue du service à la clientèle. Shawn [Sicard] a saisi l’opportunité de résoudre ce problème, une décision qui propulsa la création de PiiComm », a déclaré monsieur Winter.

Une évolution à la fois naturelle et intelligente

Au début, PiiComm était un revendeur de services de consultation et de services technologiques, allant des systèmes téléphoniques aux accès Internet.

Aujourd'hui, une partie des activités de PiiComm demeure la revente de technologies, mais la société est également devenue un développeur d’outils avec le potentiel d’offrir un support et un service complet à toute sa clientèle.

PiiComm a pris de l’ampleur lorsqu’elle a commencé à revendre des appareils mobiles sans fil à d'autres entreprises. Un tel dispositif est utilisé par tous les agents de livraison de nos jours; un appareil robuste, de type smartphone, qui permet de saisir toutes sortes d'informations, du balayage de codes-barres aux signatures.

Cet aspect de l'entreprise a rapidement connu du succès et PiiComm, tout comme ses clients, a vite réalisé que quelqu'un devait faire l’entretien de ces appareils.

« Nous travaillons avec de nombreuses sociétés de transport, qui représentent environ la moitié de nos activités. Ils ne sont pas spécialisés dans la gestion de technologie. C’est l’une des lacunes que nous avons identifiées. Les clients ont commencé à nous dire : ‘si vous voulez vraiment nous aider, éliminez cet aspect parce que nous ne le faisons pas bien.’ C’est ce que nous avons fait. Nous avons acheté l'immeuble à Alfred et avons commencé avec une personne dans le centre de service. Aujourd’hui, nous avons plus de 20 employés qui s'occupent de nos clients », a déclaré monsieur Winter.

De nos jours, les activités de PiiComm peuvent être classées en trois catégories: la vente de technologie, le soutien offert et enfin, le développement des logiciels.

« Les logiciels sont créés à Sorel. C'était en fait notre première acquisition. L'entreprise s'appelait Groupe Sibyl Conseil et nous avions un partenariat avec eux pendant des années. Nous représentions la moitié de leurs affaires et le propriétaire souhaitait prendre sa retraite, l'acquisition s'est donc faite de façon naturelle », a expliqué monsieur Winter.

Après des années à revendre la technologie et à apprendre toutes ses particularités grâce au service et au support, PiiComm était bien positionnée pour commencer à développer sa propre marque de logiciels, visant à offrir une expérience client hors pair.

« Nous créons et supportons des applications personnalisées pour les clients qui ont des besoins spécifiques », a déclaré monsieur Winter.

« À l’heure actuelle, la plupart de nos efforts sont concentrés sur une seule application, l’une des nôtres, créée en 2012. Elle est née d’une lacune que nous avons identifiée dans le secteur du transport. »

L’application est appelée ShipTrack, une plate-forme électronique conçue pour aider les transporteurs qui, à l’époque, n’avaient pas les ressources nécessaires pour créer leur propre technologie, obligeant plusieurs d’entre eux à se tourner vers le papier pour suivre leurs livraisons.

« Grâce aux efforts de vente, nous avons réalisé qu’une application comme celle-ci était nécessaire sur le marché, permettant aux petites, moyennes et grandes entreprises d’être opérationnelles immédiatement et de suivre tous les aspects de leurs livraisons par voie électronique », a déclaré Winter.

Une histoire à succès locale

PiiComm a toujours été une entreprise locale. Une fois que ses installations d’Alfred soient devenues trop petites pour les services et l’administration, PiiComm a acquis l’ancien presbytère de Plantagenet, transformant la maison du XIXe siècle en siège social, comptant à elle seule plus de 20 employés.

« Nous avons trouvé des avantages intéressants à demeurer local à mesure que l’entreprise grandissait. Prenez l'installation à Alfred sur la route 17, par exemple. Le coût d'achat de cet immeuble et du terrain est beaucoup moins élevé que dans un centre urbain. Au début, je craignais devoir faire des compromis sur les services, mais la réalité est toute autre », a déclaré monsieur Winter.

Le volume d'activité que PiiComm générait dans la région fit en sorte que l’entreprise accéda facilement à tous les services dont elle avait besoin.

« Après la banque, nous étions les suivants à recevoir la fibre optique. Nous l’avons même fait venir dans notre immeuble à Plantagenet, même si c’est au milieu d’une communauté résidentielle tranquille », a déclaré monsieur Winter.

Les installations d’Alfred et Plantagenet de PiiComm n’ont aucune difficulté à recevoir et livrer les produits ainsi qu’à accéder aux transporteurs. Un autre avantage est de garder les coûts d’opération bas tout en ayant accès à des talents incroyables.

« Nous cherchons en fait à attirer de nouveaux talents de Hawkesbury et de la région. Nous ne sommes qu’à 20 minutes et savons qu’il s’y trouve des talents habituellement repérés à Montréal. Nous attirons déjà des talents d’aussi loin que Russell et Casselman. Nous formons tout le monde, il est donc possible d’obtenir un emploi en haute technologie ici, sans avoir une formation scolaire spécifique. Nous avons des emplois pour tout le monde », a déclaré monsieur Winter.

Ce n’est qu’un début

PiiComm a beaucoup à offrir : ventes, service à la clientèle, création de logiciels et support.

« C’est une question d’opportunité », a confirmé monsieur Winter.

« Tout a commencé avec le centre d’Alfred. Vendre la technologie et rapidement réaliser que nous devions la supporter. Le support s'est développé et nous gérons maintenant des dizaines de milliers d'actifs pour nos clients là-bas. Nous offrons un support complet à de nombreux clients de marque! Pour donner une idée de la portée, tous les appareils que les plus grands transporteurs du Canada utilisent pour leurs conducteurs et chargeurs viennent tous d’Alfred », a déclaré fièrement monsieur Winter.

En plus de ces entreprises, PiiComm travaille actuellement avec le Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI) du Conseil national de recherches Canada pour mettre au point de nouvelles technologies logicielles.

Leurs piliers existants connaissent un tel succès qu'une partie de l'entreprise déménagera bientôt dans un nouveau bâtiment à Plantagenet: l'ancienne école publique Plantagenet.

L'avenir semble prometteur et on pourrait en dire beaucoup plus sur PiiComm, une entreprise qui incarne une véritable réussite locale.